Le test de la semaine : les transports « à l’arrache » en Inde

Le rickshaw « blindé »
inde-transport-rickshawLe rickshaw est le moyen de transport le plus utilisé en ville. Il est pas cher, rapide, puisqu’il zigzag entre les piétons, les vaches, les chiens, les motos, les voitures et j’en passe, et on est en plein air, même si celui-ci est souvent très pollué et poussiéreux. Tout ça c’est très bien mais le vrai bon plan c’est de prendre un rickshaw collectif « blindé ». Et là, les prix défient toute concurrence. Pour faire une heure de route nous avons payé 150 roupies, soit un peu plus de 2 euros. Imbattable. Même les bus gouvernementaux tout pourris ne proposent pas mieux. En revanche, on était huit dans un quatre places, les bagages sur les genoux du conducteur et sur le capot et un genou en dehors du rickshaw. C’est tendu, surtout en montée, surtout en descente et surtout dans les virages, mais on rigole bien.

Le bus gouvernemental « pas cher et super dangereux »

IMG_4346Tous les guides de voyage vous le diront : « ne prenez surtout pas les bus gouvernementaux et encore moins la nuit. » Ne les écoutez pas. Ces conseils sont bons pour les fils d’ambassadeurs qui ne sont jamais sortis du lycée français de leur ville en exil. Les bus gouvernementaux, c’est top. Ca pue, les fauteuils font mal aux fesses au bout d’une heure, et pour faire 250 km comptez seulement 9 heures de route. Le pied. Mais c’est la nuit que le Routard passe vraiment pour un guide de boys scoots. Nous vous conseillons tout particulièrement le bus de nuit dans les montagnes perchées à 2000 m d’altitude entre Manali et Dharamsala. Que du bonheur. Des virages en épingle au bord des ravins sans rails de protection à fond la caisse, des routes truffées de nids de poules que l’on survole pied au plancher et la douce musique de l’embrayage qui hurle à chaque changement de vitesse. Quand à la pression des pneus, ne vous en faites surtout pas. Le chauffeur, qui a dû travailler dans une écurie de Formule 1, vérifie ça en deux secondes chrono en tapotant sur le pneu avec une pierre pour écouter l’écho. Un travail de précision déconcertant. Et si vous n’êtes toujours pas convaincus, sachez que pour rejoindre Dharamsala depuis Manali, soit 250 km, vous ne mettrez que 10 heures. Un clin d’oeil dans l’espace temps.

Le train de nuit « qui pue des pieds »
IMG_4567Le train est le moyen de transport le plus utilisé par les Indiens. On peut donc croiser dans ces wagons toutes les catégories sociales indiennes. C’est très étonnant. On les distingue déjà sur le quai et on sait dans quel wagon on n’aimerait pas monter. Si vous avez aimé le rickshaw blindé et/ou le bus pour suicidaires, je vous conseille la catégorie « sleepers ». Ce sont des wagons plein comme des oeufs où beaucoup d’Indiens montent sans même avoir de ticket. Autant vous dire que la ligne 13 du métro parisien à 8 heures du mat’ à côté, c’est de la rigolade. Ici on se marche dessus, on porte sa valise sur la tête et on attend l’arrivée 12 heures plus tard pour aller pisser. Mais si vous êtes plutôt un pied tendre, comme nombre de touristes, nous vous conseillons les classes 2A et 3A avec l’air climatisé qui vous enrhume en seulement quelques heures. Là vous n’aurez qu’à esquiver les centaines de pieds nus qui dépassent des couchettes pour trouver un bon petit lit de la taille d’une boîte d’allumettes avec une couverture qui pique.

Pour tout le reste, il y a Mastercard mais comme on dit ici « This is I.N.D.I.A », comprenez I Never Do It Again.

Voir aussi : les transports en Inde en photos

Publicités

A propos Angel Herrero Lucas

Journaliste / Content curator sur l'actualité du XXIe siècle
Cet article, publié dans Inde du Nord, Une, est tagué , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s